I am really interested in DeFI (and blockchain more generally) and Machine Learning for Finance.

I am convinced insurance companies and banks are going to be transformed pretty soon thanks to all the enablers brought by the Blockchain technology. DeFi is booming and is already changing the world. Have a look at Google trends or the investments figures made by companies in crypto assets or investments in projects by capital ventures. This is enormous especially after the beginning of the Covid 19 crisis.

In this section we are going to cover this fascinating DeFi subject in French, and also value investing and algorithmic trading.

Page under construction.

Construire cette page va très certainement me prendre pas mal de temps car ce n'est pas ma priorité... Je laisse volontairement visible cette page en travaux pour montrer mon intérêt pour ce sujet. Je suis en effet, à la recherche d'un partenaire profil Trader pro ou Quant dev pour builder en commun des outils automatiques d'aide à la prise de décision pour alimenter des bots ou pour simplement échanger et discuter sur les problématique de Trading Algorithmique, Blockchain ou Arbitrage. N'hésitez donc pas à me contacter si vous travaillez dans ce domaine. Pour information, j'alloue une journée complète par semaine à ce sujet.
Petite remarque importante, mon objectif est de faire du trading algo pur ou de l'arbitrage. Je ne souhaite pas monter de projet de SAAS.


Raw notes value investing #toClean #toOrganize

Indicateurs financiers

Voici ci-dessous les indicateurs financiers que j’utilise pour analyser la santé des entreprises avant d’investir. Je scrape toutes les data qui m’intéressent depuis plusieurs organismes financiers différents. Une seule source de données ne suffit pas car j’ai pu observer que pour certaines d’entre elles, les valeurs fournies n’ont rien à voir d’un site à l’autre. Pourtant (et bien évidemment), j’aspire les données sur des sites extrèmement réputés…

  1. Marge brute > 40%
  2. Marge nette > 10%
  3. Passifs totaux / Capitaux propres < 0.8%
  4. Gestion entreprise (CAPEX / résultat net) < 25%
  5. Charge d’intérêt / revenu opérationnel < 15%
  6. R&D / Résultat brut < 5%
  7. VBA / résultat brut < 30% (avec VBA = OPEX + Dépréciation)
  8. Gestion de la dette < 4

Voici à titre d’exemple le type d’outil que j’ai construit pour m’aider à identifier les actifs sous-évalués ayant un fort potentiel de croissance sur le long terme. (Ce n’est que la partie visible de l’iceberg. En backend, des centaines d’actions sont automatiquement analysées quotidiennement et les pépites sont automatiquement identifiées. Après à moi de voir si oui ou non je veux investir dedans.)

image

Indicateurs à ajouter dans mon screener/ robo-advisor.

  1. Croissance Résultat net > 15% sur 4 ans
  2. Taux de distribution > 50%
  3. Rendement dividende > 2%
  4. PER < 15
  5. Couverture charges fiancières = Résultat Net / Charges financières > 3 voire 5



Détails

  1. Marge brute -> Gross margin = Gross profit margin ->

    • 1.a. Gross margin = gross profit / total revenue
    • 1.b. Gross margin = (total revenue - cost of revenue ) / total revenue
  2. Marge nette -> Net margin = Net profit margin ->

  • Net margin = net income / revenue
  1. Ratio de la dette sur capitaux propres -> Debt-To-Equity Ratio ->
  1. Ratio CAPEX / résultat net -> Capital expenditure net income ratio -> How much money company needs to run their operations -> Une société bénéficiant d’un avantage concurrentiel durable utilise une plus petite partie de ses bénéfices pour poursuivre son activité avec des investissements (CAPEX) que celles qui n’en ont pas.
  • ratio = CAPEX / net income
  1. Ratio Charge d’intérêt / revenu opérationnel -> Dans n’importe quel secteur, l’entreprise ayant le plus faible ratio intérêt / bénéfice d’exploitation est généralement celle qui a l’avantage concurrentiel.
  • Net Interest Income / Operating income
  1. R&D / Résultat brut -> Dépense d’innovation. Indique l’efficacité à apporter de l’innovation. Si un avantage concurrentiel est créé par un brevet ou un avantage technologique, il disparaîtra à un moment donné.
  • Research & Development / gross profit
  1. VDA (Ventes et Dépenses Administratives) / Résultat brut -> Les entreprises sans avantage concurrentiel durable montrent une fortes variations des frais de vente, dépenses administratives et autres frais généraux en % du bénéfice brut.
  • SGA (Sales Goods and Administration) / gross profit
  1. Buffett dit que les avantages concurrentiels durables entraînent peu ou pas de dette à LT parce que la société est si rentable que même les expansions ou les acquisitions sont autofinancées. Nous nous intéressons à l’endettement à long terme des dix dernières années. Si les dix ans d’exploitation montrent peu ou pas de dette à long terme, alors la société a une sorte d’avantage concurrentiel solide. Les entreprises disposant d’une capacité de gain suffisante pour payer une dette à long terme en moins de 3 ou 4 ans sont des entreprises disposants d’un avantage concurrentiel à long terme.
  • Long term debt < 4 * net income



Data source (document source)

  1. Gross Margin

    • Gross profit -> income statement
    • Total revenue -> income statement
    • Cost of revenue -> income statement
  2. Net Margin

    • Net income -> income statement
    • Total revenue -> income statement
  3. Debt-To-Equity Ratio

    • Current Liabilities -> balance sheet
    • Long Term Debt -> balance sheet
    • Minority Interest -> balance sheet
    • Stockholders' Equity -> balance sheet
  4. CAPEX / Net income ratio

    • CAPEX (Capital Expenditure) -> cash flow
    • Net income -> income statement
  5. Net Interest Income / Operating Revenue ratio

    • Net Interest Income -> income statement
    • Operating income -> income statement
  6. R&D / gross profit

    • R&D -> income statement
    • gross profit -> income statement
  7. SGA / gross profit

    • SGA -> Selling General and Administrative -> income statement
    • gross profit -> income statement
  8. Long term debt > 4 * net income

    • Long term debt -> balance sheet
    • Net income -> income statement



Acronymes

  • 🇨🇵 BNA = Bénéfice Net Par Action <=> 🇺🇸 EPS
  • 🇺🇸 EPS = Earning Per Share
  • 🇺🇸 CAPEX = Capital Expenditure
  • 🇺🇸 PER = Price Earning Ratio
  • 🇺🇸 ROE = Return On Equity
  • 🇨🇵 VDA = Ventes Dépenses Administratives ~= Marketing
  • 🇺🇸 SGA ou SG&A = Selling General and Administrative
  • 🇺🇸 TTM = Trailing Twelve Months
  • 🇺🇸 OCO = One Cancels the Other
  • 🇺🇸 TSL = Trailing Stop Loss
  • 🇺🇸 CBDC = Central Bank Digital Currency


Glossaire/FAQ bourse et trading

Le BNA, c’est ce que l’actionnaire gagne en théorie pour une action.

> Le BNA ne correspond pas aux dividendes versés aux actionnaires, car les sociétés conservent une partie de leurs bénéfices en vue d’investir...
Le dividende, c’est ce que l’actionnaire gagne en réalité pour une action.
L'information peut être retrouvée dans le flux de trésorerie.
Le PER: c’est le prix de l’action divisé par le BNA. D’un côté vous avez la valeur de l’action, de l’autre la valeur de votre rente sur l’action.

> Donc par exemple, quand vous achetez une action avec un PER de 12 cela signifie que dans 12 ans vous aurez récupéré votre placement initial (mais évidement seulement si les bénéfices restent constants pendant ces 12 ans...)
Stop Loss = ordre de revente d'un actif.

Stop = déclencheur & Limit = niveau du stop loss.

Le Stop doit être >= à la Limit.

Exemple pour vendre du BTC à $4000:
-> Limit = 4000 et Stop = 4001.

La Limite c'est le prix auquel seront revendus les BTC
Aussi appelé contrat à terme en français, un future est un produit financier qui ne sera échangé entre un vendeur et un acheteur qu’à une date ultérieure appellée maturité.

Dans le cas du pétrole par exemple, un acheteur s'engage à acheter les barils à une date fixée par le contrat. Donc il n'est pas nécessaire d'avoir l'argent au moment où la transaction est réalisée. Un acheteur pourra clore son contrat avant même d'avoir réellement acheté le pétrole.
La stratégie Trend Following consiste à prendre une position acheteuse ou long lorsque la tendance est haussière et vendeuse ou short lorsque la tendance est baissière.
Une stratégie simple de Trend Following consiste à acheter lorsque le cours dépasse la bande supérieure de Bollinger et à revendre lorsque le cours passe sous la bande inférieure de Bollinger.
Ne s’appuyant que sur des moyennes mobiles, ce type de stratégie est déconseillé lorsque la volatilité est grande. En effet, dans ce cas, il est préférable d’utiliser le Mean Reversing.
La stratégie Mean Reversing consiste à trader les périodes durant lesquelles la volatilité est élevée et qu'aucune tendance ne se dégage. Le cours de l’action oscille autour d’une position d’équilibre. Il est dans le nuage (Kumo) Ichimoku.
Une stratégie simple de mean reversing consiste à acheter lorsque le cours dépasse la bande inférieure de Bollinger et à revendre lorsque le cours revient vers la borne supérieure de Bollinger.
C'est un ordre de cloture sur de position qui a pour vocation de fermer sa position de trading une fois que la tendence du marché se retourne. C'est également un outil de gestion du risque.
Contrairement à un stop loss, le trailing stop loss se déplace sur le graphique pour maximiser les profits du moment qu'on est dans la tendance du marché.
Sur Binance, cela ne fonctionne que sur les produits dérivés. Il faut donc sur Binance Future et sur place order choisir "Trailing Stop". https://www.youtube.com/watch?v=xzD0CauU0SU
Il existe 2 types de divergences: les divergences classiques et les divergences cachées.

Les divergences classiques annoncent un retournement alors que les divergences cachées montrent une continuation de tendance.

Les divergences fonctionnent sur toutes les unités de temps et bien sûr plus l'échelle de temps est élevée et plus le potentiel du signal est élevé.

Les divergences sont des signaux forts puisqu'ils permettent des entrées et des sorties en postions.

Une divergence se produit lorsqu'il y a une contradiction entre le prix et un indicateur.

Par exemple, si le prix monte mais que le RSI descend, on est sur une divergence baissière.
Pour valider la divergence, il ne faut pas que le point plus bas entre 2 pics soint inférieur à un seuil. Dans le cas du RSI, le point le plus bas ne doit pas atteindre le niveau 50 (ou 60, si on ne veut pas prendre trop de risque). Pour valider la divergence, il faut aussi que le niveau le plus bas par lequel est passé précédemment le RSI soit cassé par le bas. Dès que cela casse, on peut entrer en position baissière (dans notre example).

Arbitrage #toClean #toOrganize

[Screenshot crypto trading bot live]